Peggy Ford-Fyffe King

Peggy Ford-Fyffe King

Peggy Ford-Fyffe King, artiste américaine vit et travaille à Paris

2005        La Capitale Galerie, Paris (groupe exposition / en permanence)
2006        La Capitale Galerie, Paris (groupe exposition)
2009        La Capitale Galerie, Paris “vie cachée”(expo personnelle)
2009        La Capitale Galerie, Paris”un certain regard”  (groupe expo)
2011         La Capitale Galerie, Paris “Ici et là” (exposition personnelle)

Vie Cachée

« Les images présentées dans Vie Cachée sont caractérisées par une juxtaposition naturelle des sujets, de la couleur et de la lumière, qui met en valeur ce qui n’est habituellement pas perçu. Le déroulé de l’exposition fait découvrir et donne corps à des événements, des lieux, des sujets qui, habituellement, ne retiennent pas l’attention.
Vie Cachée donne une nouvelle vie à ce qui est simple, ordinaire, au travers d’images prises en France, Italie, Angleterre, Écosse, Tunisie et aux États-Unis.

«Il y a une atmosphère d’intimité dans mes photographies, même si beaucoup ont été prises dans des endroits publics, dit Mme King. Dans chaque image, un marché aux poissons, une vue
à travers une fenêtre ou de la glace qui se forme sur un trottoir, j’invite le regard à créer, à donner un nouveau sens à ce qui est vu». Par exemple, l’artiste a photographié l’ombre d’un ouvrier sur
une façade à Paris.

Dans la série d’images l’ombre prend vie, détachée de la façade.C’est un guerrier, un ouvrier, un dieu grec, selon l’interprétation de chacun.
Les plus récents travaux de Mme King présentent des images saisissantes prises dans la Salle des Arts Plastiques de la Maison d’Éducation de la Légion d’Honneur à Saint Denis. Créée en 1805 par Napoléon 1er, l’école secondaire compte 500 étudiantes pensionnaires de l’établissement.
«L’Atelier respire la créativité, observe Mme King, on se sent impressionné en entrant dans cette grande salle à l’architecture solennelle, inondée de lumière, meublée de longues tables sombres couvertes des traces d’années de travaux de peinture artistique. J’ai été intriguée par les couleurs laissées par des années de créativité dans cet espace magnifique, ces empreintes laissées par ces travaux d’art sur les tables.
J’ai voulu capturer cette atmosphère qui inspire le processus de création ».

***
Peggy Ford-Fyffe King is an American artist who lives and works in Paris.Since 2005, permanent collection  

Hidden Life
La Capitale Galerie is proud to present Hidden Life, a photography exhibition by Ms Peggy Ford-Fyffe King to be held in Paris from May 11 through May 30. An American artist living in France for 16 years, this is Ms King’s second photography exhibition at La Capitale Galerie.
The images featured in Hidden Life are characterised by a natural juxtaposition of colour, objects and light that calls attention to what is normally unseen. A promenade through this exhibition uncovers and gives story to places, events and objects that so often go unnoticed. Hidden Life brings new life to the simple and ordinary through images taken in France, Italy, Scotland, England, Tunisia and the US.

“There’s an intimate atmosphere to my photographs, even if many of the images were taken in public places,” says Ms King. “Through each image – a walk through a fish market, a view through a window, or ice forming on a sidewalk – I invite the viewer to discover and create a new meaning to what they see.”  For example, the artist photographed the shadows of a workman on a façade in Paris. Through the series of images, the shadow takes on another life. He appears as a warrior, workman or Greek god, depending on how the individual sees the image.

Ms King’s most recent series of photographs feature striking images taken in the Salle des Arts Plastiques of the Maison d’Education de la Légion d’Honneur at Saint-Denis. Created in 1805 by Napoleon 1st, the secondary school counts 500 students who live and study on the premises.
“The art room truly breathes creativity,” observes Ms King. “I felt a sense of awe when I first walked into the large, architecturally impressive room engulfed by light and its long, dark art tables sprinkled with years of paint. “I was intrigued by the colours and years of creativity that have passed though this magnificent space, even the wonderful traces unconsciously left behind on the art tables. I wanted to capture the atmosphere that inspires the creative process.”

 


voir l’expo/see the exhibition -2011

voir l’expo/see the exbition -2009

voir l’expo/see the exhibition-09(un certain regard)