Arnaldo Fontana

Arnaldo Fontana

“peintures et monotypes”

 

du 23 octobre au 17 novembre 2012

from 23 october to 17 november 

“La danse,

Forme entre toutes les formes, je privilégie le corps humain…
Le mouvement du corps humain représenté par un dessin réaliste mais associé à une abstraction dans les lignes et les couleurs…
Un corps en mouvement exprime la vie dans son rapport à l’art. Marcher est danser, une promenade, un simple déplacement sont des moments de danse, danse spontanée, naturelle dans laquelle s’expriment les états d’âme, les émotions, la joie, les souffrances, les désirs, qui sont là dessinés en des formes artistiques et infinies mais obéissent toujours aux canons de l’art…
Les premiers traits de crayon tracés par un enfant sur une feuille blanche évoquent une danse dessinée, abstraction de corps autant qu’écriture figurée mise en oeuvre dans l’espace et non pas dans le temps…

Le dessin d’un corps dansant offre du plaisir comme la musique ou la poésie.

A peine regardée, forme éthérée qui s’évanouit mais fait naître, dans une continuité sans fin, d’autres formes dans notre inconscient.
Mes monotypes se développent dans l’espace se référant à un langage linéaire propre à la littérature ou à la musique mais qui lui, se développe dans le temps…l’oeil doit pouvoir se mouvoir en fixant son attention sur un détail, puis sur un autre selon les diverses figures, mouvement mental sans début ni fin.

C’est ainsi que je peins, ma peinture est un dessin dansant, coloré, une danse dessinée venue des multiples possibilités du magma cosmique… au moyen de formes et de couleurs, transposer toutes ces émotions en une synthèse picturale.”

A. Fontana 2012