Marliese Wagner

Marliese Wagner

 

Marliese Wagner vit et travaille à Bad Neuenarh/Allemagne
Marliese Wagner lives and works in Bad Neuenarh/Germany

Née à Bad Neuenahr, demeurant à Amsterdam, Berchtesgaden, Freiburg im Breisgau et Leverkusen. Depuis 1991 elle est de retour à Bad Neuenahr.
Études de biologie et de chimie à l´université Albert-Ludwig à Freiburg im Breisgau.

Incitée par ses études de chimie elle va expérimenter une nouvelle technique : par des réactions ioniques les couleurs et les structures se forment immédiatement sur la toile ou le papier.

Expositions personnelles :
1992     Synagogue Ahrweiler, ” Transformationen ”
1997     Galerie Angelika Kallenbach, – Kulturzentrum Zehnthof-Sinzig ” Naturkräfte ”
1998     Europäische Akademie Bad neuenahr-Ahrweiler, “Elemente ”
2000    Galerie Kallenbach, Sinzig, ” Welt aus Licht und Eis ”
2002    Rheinland – Pfälzische Kunstmesse, Phönixhalle, Mainz Galerie Kallenbach,
Garwain GmbH, Bonn,” Pergament der Erde”
2003    Bayer Chemicale AG/Leverkusen, “Chemische reaktionen ”
2004    Rheinland – Pfälzische Kunstmesse, Rheingoldhalle, Mainz
2005    Kultursommer Rheinland – Pfalz in der, Europäischen Akademie in Bad Metternich
(Large   Nacht der Museen) mit AKM, Koblenz “Transformationen”
2007    Stifterverband der Deuschen Wissenchaft, Wissenchaftszentrum, Bonn, im Rahmen des
Ausstellungen “Kunst und Wissenschaft ” “Die Formel zum Bild “, Galerie Mitte, Dressden,
” Das Pergamente der Erde ”
2008   La Capitale Galerie, Paris , “le secret de l´alchimie” (en permanence)

Et plusieurs expositions de groupes.

Extraits :

” Le secret de l´alchimie ”

” Solve et coagula” ” Dissoudre et assembler ” c´était la devise des Alchimistes du Moyen Age.

En la suivant, Marliese Wagner prépare des solutions de substances anorganiques pour en faire des matières colorantes, structurées et résistantes, directement sur les toiles ou les papiers. Il se produit alors des réactions ioniques, souvent en coopération avec des couleurs acryliques ou de la gouache” Heidrun Nehls-1992

Marliese Wagner par ses expérimentations avec des pigments colorés donne d’autres composants dynamiques à sa formation artistique. Elle a été influencée par le pouvoir de fascination exercé par les formes et les couleurs des forces géologiques. ” Prof. Dr. Wilhelm Meyer-2002

” Les résultats ressemblent à des choses microscopiques, à des formations cellulaires, à une vision de l´intérieur de la terre. Sur la membrane rêche, rompue, gercée, curée, de leur parchemin, sont mis en oeuvre beaucoup de tableaux.

Dans son oeuvre ” le jeu caché ” elle montre maintenant sont intérêt pour le physique. Le hasard est légitimé avec les réactions chimiques, comme les pièces du Tangram, un très vieux jeu chinois d´assemblage.
La symbiose entre les tableaux et M. Wagnerne pouvait être pas mieux manifestée.”
Dr. Liselotte Sauer-Kaulbach

Le jeu qui transforme M. Wagner en des citations pittoresques, est mystérieux. Vous pouvez voir dans ses oeuvres, des triangles noirs, des carrés, des abréviations graphiques, des chiffres qui restent au fond du tableau ou qui sont projetés à la surface. Langage par signes couverts . On peut y voir des structures fantomatiques, des barques qui roulent sur une mer lumineuse, des additions, des formules, des systèmes, des pyramides, des signes secrets liés au hasard, au bonheur, ou au manque de système et de règles ou à des phénomènes rationnels ou irrationnels de ses tableaux…
“Christina zu Mecklenburg

“Marliese Wagner voyage pour voir les lieux de ses motifs, des déserts à l´Arctique, elle aime les dunes, les carrières, les formations géologiques, elle va dans les grottes pour y observer les couleurs . Avec la précision d´un préhistorien elle écrit sur les extraordinaires images d´Altamira, de Niaux et de Pech-Merle… ” Heinz WeiBflog