Mahmut Celayir

Mahmut Celayir

Eléments biographiques :

Mahmut Celayir

Vit et travaille à Istanbul, né en 1951 à Bingöl / Turquie
Etudié Université Nationale  d’Art Appliques d’Istanbul

Sélection expositions personnelles :

2016      Murmure des pierres, La Capitale Galerie, Paris

2015      Pekerun II (Traces au-dela des pierres) C.A.M. Gallerie, Istanbul / Turquie

2014      Route du Roi, Kunstverein Rosenheim / Allemagne

2013      Route du Roi, Galerie Judith Andreae, Bonn / Allemagne

2010      Pekerun I (Traces au-dela des pierres), Maison de l’Universite et IUFM, Rouen, France

2008     Paysage (Mytos et Métaphore), Museen der Stadt Kornwestheim, Kornwestheim/All.

2007      Route du Roi, Galerie Angelika Kallenbach-Bonn – La Capitale Galerie, Paris

2006      Suivie de l’ombre, Galerie Tanner, Stuttgart / Allemagne

2005      Pekerun, Galerie Fluctuating Images, Stuttgart-
Routes et Racines, Centre Culturelle de Diyarbakır / Turquie

2004      Galerie im Oberlicht, Sindelfingen / Allemagne -Institute Goethe / Istanbul

2002      Galerie Stadt Waiblingen‚ Waiblingen / Allemagne

1998      Galerie Uli Lang, Biberach / Riß / Allemagne

1996      Galerie W. Hennig, Leipzig / Allemagne

1994      Galerie Zapata, Stuttgart / Allemagne

1992       Arkeon Art Gallerie, Istanbul

1987       Galerie Oberlicht, Berlin

1985       Vakko Art Gallerie, Istanbul

1977       Taksim Art Gallerie, Istanbul

Il participe  aux plusieurs foire  d’art internationales

Mahmut Celayir

Il est artiste kurde et  vit et travaille à Istanbul.
Ses oeuvres sont présenté par des nombreuses galeries en Allemagne, en Turquie et en France.

C’est la deuxième fois qu’il expose à la Capitale Galerie à Paris

«Murmure de pierres»

Ses paysages qui sont les cherches à exprimer sa vérité…
et un autre réalité du monde, dans le temps passé, des rêves vécus, des réalités cachées…

Suivre des traces de mystère par des signes, des symboles…
En creusant au plus émouvant de l’âme humaine, où de-là les mots perdent leur sens…

C’est un poésie de découvrir à l’étrangeté d’inconnu dans le connu… de se plonger dans la contemplation
des paysages intimes et poétiques…