Lewigue

Lewigue


autour du noir
“peintures, dessins”

 

du 3 au 29 octobre 2011

 from 3 to 29 october 2011

 

 

Peindre n’est pas décrire
Suggérer ?
Et encore.
Ne serait – ce pas plutôt ce geste désespéré de l’homme frappant
le silex contre le silex pour tenter de provoquer le feu qui embrasera
le néant abyssal ?…
Seule la lumière reconnaîtra son visage s’il advient que le feu prenne…
Peindre.
Tenter l’embrasement du monde…
Et de ce cloaque, Lewigue fait émerger une peinture volontaire, dense, exigeante.
Cri muet qui récidive.
Peinture où s’impose le noir fondateur de tous les possibles venus et à venir.

Noir que Lewigue incise avec le scalpel d’un signe, paraphe de vie,
épicentre  d’un espace – car c’est à la naissance d’un espace qu’il nous
confronte – où la lumière, ce tison qui rougeoyait encore sous la cendre
du temps, se libère de son silence, où le dialogue de l’homme et du
monde se réinvente.

Langage pictural authentique, la peinture de Lewigue nous lance le défi
de ses interrogations, de ses colères, de ses désespoirs et, finalement, de
ses espoirs qui ne sont jamais bien loin. ʺ       Lewigue-1996