Laurence Courto

 

Laurance Courto

“peintures, dessins”

 

du 17 octobre au 4 novembre 2017

from 17 october to 4 november 2017 

Vernissage le mardi 17 octobre 

à partir de 18h

 

Peintures récentes

“Laurence Courto travaille  le papier couche après couche, glacis après glacis, en lui laissant le temps d’absorber progressivement la substance, la conscience de l’écoulement du temps, précisément, de vides et de blessures, de choses faites et vécues qui se chevauchent les unes les autres.

C’est une danse étrange et mystérieuse, celle que Laurence Courto mène sur le corps de ses ‘rétro paintings‘ et ses papiers hanji: une danse où le travail rationnel cède la place à l’instinct, au travail de l’inconscient profond.

Ce sont les traces incertaines du passé qui est présent en tant que mémoire collective.

“Ce qui m’intéresse depuis toujours, c’est le rapport au temps, ce qui émerge de la profondeur de notre mémoire. J’ai commencé par utiliser des vieux manuscrits récupérés sur les marchés, puis des manifesti di lutto décollés  à Naples. L’empreinte du temps est primordiale sur cette matière végétale “. 

Les vieilles affiches et les manuscrits d’une autre époque persistent dans notre imaginaire profond comme des fossiles dont nous sommes les passeurs de génération en génération.

Au verso de l’affiche, l’image perd en consistance et en importance en tant que forme réelle: d’elle ne reste qu’une trace immatérielle,  abstraite, presque irréelle ; pourtant elle évoque encore des contours et parfois une mémoire profonde et ancestrale, dues aux empreintes laissées par leur ombre sur le dos de vieilles affiches cinématographiques.

”Plus que l’image, dit l’artiste, c’est la qualité du papier, qui s’acidifie et se décompose. Un papier poreux, qui accepte l’encre, l’absorbe ou la rejette. Quand je suis face à ma peinture, je deviens un bras qui peint ; je ne pense plus, mon travail est intuitif”…