Hans Seleir

 

Hans SEILER

(1907-1986)

« avec ses amis »

(Gromaire, Bissière, Bazaine, Reichel, Bertholle, Le Moal, Borés, Nallard, E. Jan)

du 8 décembre 2015 au 9 janvier 2016

from 8 december 2015 to 9 january 2016

 

 

 

Vernissage le jeudi 1er octobre, à partir de 18h

 

HANS SEILER

Une époque peut inventer des sortes de rites, des ordres de styles, remplacer d’anciennes conventions par d’autres conventions, pour autant un autre art n’est pas né. Comprendre c’est égaler mais celui qui transforme ce qu’il a compris, n’égale pas seulement, il surmonte. Telle est la peinture de Hans Seiler. Son oeuvre appréhende la nature, s’en nourrit et la transcende faisant entrer la lumière dans son jeu. Chez Hans Seiler, cette lumière se matérialise et devient objet au même titre que la table, la fenêtre ou le bouquet de fleurs auxquels est insufflée une mystique. Eclairage et spiritualité sont les maîtres mots d’une œuvre poétique en tous points originale. Figuration allusive qui fait venir a elle, où les lignes et les couleurs glissent sans se toucher, proche par l’esprit de Gromaire et de ses amis Non-Figuratifs BissièreBazaineReichelBertholleLe MoalNallardElvire Jan, avec lesquels il a souvent exposé. Peinture de l’apaisement, du calme, de la sérénité. Peinture qui s’ouvre sur le monde en un clair-obscur à géométrie variable.

L’œuvre de Hans Seiler porte en elle un principe de civilisation où s’expriment les manifestations multiples de la lumière et des formes. On peut considérer que cette œuvre est par-delà la technique, par-delà la maîtrise de la couleur, un contrepoint spirituel au matérialisme de son temps. La peinture de Hans Seiler s’exprime en quart de tons dans un espace où les valeurs chromatiques se subdivisent en de micro-intervalles afin que la lumière se renforce et offre le sentiment du monde plus que sa forme.

Philippe Le Burghe